Le choix de la deuxième langue engage-t-il l'avenir d'une manière définitive  ?

Non. Il est difficile au niveau de l'Ecole ou du Collège de  prévoir sa future orientation de manière très précise. Et on serait bien surpris, parfois, de constater que la connaissance de l'italien  est  requise pour un entretien d'embauche, soit en raison de l'implantation en France d'entreprises italiennes, soit par la nécessité de se rendre en Italie, pour des stages ou un travail.

Le meilleur conseil qu'on puisse donner à de futurs Etudiants, est d'apprendre le plus de langues possibles (3e langue en seconde), mais dans le monde moderne seul l'anglais est indispensable.

Obtient-on de bons résultats en italien ?

Généralement oui. La quasi totalité des élèves commençant au collège obtiennent (avec un travail régulier et sérieux), de bons , voire très bons résultats. Le contraire est très rare.

Quelles sont les raisons du succès des élèves qui choisissent l'italien ?

- La ressemblance avec le français permet d'aborder de nombreux documents: textes, images, vidéos...etc. On a moins de mots nouveaux à comprendre et retenir que, par exemple, en anglais. Cela ouvre des possibilités très intéressantes.

- Les effectifs, sont le plus souvent raisonnables. L'élève, au fil des semaines, mois, années, sera plus souvent sollicité  et amené à progresser.

- Le suivi: dans de nombreux collèges et lycées, on garde le même professeur plusieurs années. Celui-ci connaît ses élèves et peut suivre une progression sur le long terme.

- La variété des travaux proposés, textes, articles, publicités, tableaux sur des supports traditionnels (livre, photocopies), et modernes, (audio, vidéo, informatique).